"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

lundi 1 février 2016

A Silent Voice, T5

Auteur : Yoshitoki Oima 
Date de parution : Octobre 2015
Edition : Ki-oon
Genre : Shônen manga
Prix : 6,60

Quatrième de couverture : Shoya se retrouve embarqué dans une sortie au parc d'attractions, qu'il commence à apprécier malgré la
présence de Miki et Naoka. Mais les choses dérapent lorsqu'il reconnaît Kazuki, son ancien ami d'enfance, à l'un des stands..
Quelques jours plus tard, un triste événement vient frapper les Nishimiya : le décès de la grand-mère de Shoko, véritable pilier de la famille. Alors que tout le monde tente de monter le moral à Yuzuru, celle-ci décide d'aider sa sœur à faire sa déclaration. De son côté, Shoya accepte de participer au tournage du film de Tomohiro.. à condition que la jeune malentendante fasse partie de l'aventure ! 

Mon avis : Quel tome ! Je ne me lasse définitivement pas de cette série. En un mois, j'ai presque fini la série entièrement. J'ai été acheté le dernier tome sortit (le sixième) ce matin et je n'ai qu'une hâte, l'ouvrir à son tour ! La raison est simple : le tome cinq est l'un des meilleurs de la série. Ce n'est que mon avis, je tiens à le préciser, mais j'ai trouvé le tome cinq très touchant et agréable à lire. On en apprend un peu plus sur tout les personnages, les masques tombent enfin, le tabou est tombé lui aussi et Shoya se retrouve désormais confronté à sa vérité. J'avoue néanmoins avoir eu un peu de mal à lire autant de pessimisme de la part de Shoya qui ne fait que se lamenter tout au long du tome (excepté vers la fin où il s'active enfin). De plus, ses petites attentions envers Shoko sont de plus en plus adorables. Il est très maladroit, ce qui rend les scènes un peu drôle et ironique. On peut voir que Shoko semble un peu plus mature que lui, même si elle est aussi mystérieuse que lui. 
Ce tome-ci est beaucoup plus noir que les anciens. Pour cause, comme je l'ai dit, tout les démons de Shoya se réveillent et l'embêtent un moment. D'autant plus que la scène finale est très étonnante ! J'ai été paniquée pendant quelques secondes à l'idée d'imaginer le pire. C'est une fin comme je les aimes : qui nous laisse en haleine avant de pouvoir lire la suite. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire