"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

dimanche 17 janvier 2016

Last Hero Inuyashiki, T1

Auteur : Hiroya Oku
Date de parution : Septembre 2015
Edition : Ki-oon
Genre : Seinen manga 
Prix : 7,90

Quatrième de couverture : A 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d'être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l'âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n'a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d'un examen de routine.. C'en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu'il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît.. et c'est l'impact ! 
A son réveil, étendu dans l'herbe, Inuyashiki n'est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu'il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n'est pas le seul dans ce cas.. 
A nouveau corps, nouvelles responsabilités : devenir un héros, ou le pire cauchemar de l'humanité.. 

Mon avis : La quatrième de couverture résume déjà bien le tome alors je vais m'efforcer de donner le moins de détails possible. J'ai a-do-ré la façon dont l'auteur assume la vérité de son pays et que le manga ne soit pas, comme on peut avoir l'habitude de lire, un peu trop romancé. J'ai eu beaucoup de peine de lire les périples de la vie de Ichiro mais on sait que c'est ce qui arrive tout les jours, ce genre de choses. Cette histoire ne m'a vraiment pas laissée de marbre, je peux l'assurer! C'est très touchant, comme sujet. L'intrigue et le scénario ajoute un coté hyper-réaliste et à la fois hyper-fantastique ; difficile de se situer et de s'imprégner de l'histoire avec ça. Mais le personnage d'Ishiro est si touchant dans sa relation avec Hanako, sa chienne, que l'on en oublie presque le coté fantastique pour se dire que, oui, c'est possible de créer des cyborgs ! On sait jamais quoi ! On sent clairement que le sujet de scénario est vraiment maîtrisé, ce qui nous permet de ne pas s'égarer, justement. L'autre personnage qu'on découvre à la toute fin est vraiment mystérieux, autant dans la scène partagé avec Ishiro que la toute dernière qui lui est consacré. J'ai vraiment hâte de découvrir ce jeune homme dans le prochain tome. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire