"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

lundi 1 février 2016

Alisik, T1


Auteur(s) : Helge Vogt et Hubertus Rufledt
Date de parution : Octobre 2013
Editions : Le Lombard
Genre : Bande dessinée, Fantastique
Prix : 14,99

Quatrième de couverture : - Je m'appelle Alisik. 
- Je sais, c'est indiqué sur ta tombe. 
- Est-ce que je suis sorte de vampire ? 
- Parce que nous dormons dans un cercueil et disparaissons au lever du soleil ? Mon Dieu, non. AH ! AH ! AH ! Tu es drôle, ma petite ! 
- Alors que sommes-nous ? 

Mon avis : J'ai été complètement subjugée par le dessin de cette bande dessinée (comme toujours, vous me direz). C'est vrai que mes avis ne changent pas souvent quand il s'agit de bande dessinée. Mais je trouve que les dessins sont toujours très intéressants et impressionnants (du moins pour celles que je chronique pour le moment). On plonge dans le désarroi d'Alisik qui se réveille dans un cercueil, entourée de personnalités aussi extravagantes les unes des autres ainsi qu'un décor plutôt original. On la voit perdue, triste et étonnée en à peine quelques planches. Elle multiplie les émotions pendant plusieurs nuits avant de comprendre que les explications de ses nouveaux compagnons n'étaient pas une blague. Je trouve le personnage d'Alisik très touchant ; dans sa quête pour retrouver ses souvenirs, elle se force à se souvenir de son ancienne vie afin de comprendre pourquoi elle a atterrit ici. Puisque selon Mamie, l'un des personnages secondaires, tous les êtres post-mortem atterrissent pas ici sans raisons. Ils auraient, soit disant, fait quelque chose de mal pendant leur vie. Alisik cherche donc à comprendre ce qu'elle a bien pu faire et par la même occasion, nous cherchons aussi ! De plus, on décrire parfois quelques flashbacks de sa vie et elle semble toujours aussi tourmentée après leur vision, donc l'envie de découvrir ce personnage mystérieux est d'autant plus grande. 
Le personnage de Ruben est aussi mystérieux que celui d'Alisik, si ce n'est plus. Alisik est amoureuse de lui et elle annonce la couleur des les premières pages, elle ne sait pas pourquoi ni comment, mais elle le sent directement en posant les yeux sur lui. Le problème est que.. Pourquoi Ruben peut-il l'entendre alors que les vivants ne le peuvent pas ? 
J'ai très hâte de découvrir la suite de sa quête et des dangers qui l'attend dans le prochain tome. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire