"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

vendredi 3 mars 2017

Lady B

Auteure : Maya Angelou
Date de parution : 2014
Edition : Livre de Poche
Genre : Autobiographique
Prix : 6,90

Quatrième de couverture : Maya Angelou a raconté son extraordinaire vie dans de nombreuses autobiographies, qui ont remporté un vif succès. Pour la première fois, elle en partage l'aspect le plus intime : sa relation avec sa mère, Vivian Baxter, une femme d'une détermination à toute épreuve. Quand celle-ci vit que son mariage battait de l'aile, elle envoya Maya, trois ans, et son frère aîné chez leur grand-mère, à des centaines de kilomètres. La fillette vécut avec le sentiment d'avoir été abandonnée. Mais leurs retrouvailles, dix ans plus tard, marquèrent un nouveau départ. On découvre ici le long cheminement menant à leur réconciliation, de même que la façon dont s'est développée entre les deux femmes une relation extrêmement forte qui permit à Maya Angelou de se hisser hors d'abîmes insondables pour atteindre des sommets insoupçonnés. 

Mon avis : Suite à la recommandation d'Emma Watson sur son groupe de lecture Our Shared Shelf Group, j'ai lue avec précipitation ce roman autobiographique de Maya Angelou. J'avoue que c'était ma toute première lecture de cet auteure, mais je suis bien contente de l'avoir découverte aujourd'hui. En a peine vingt quatre heures, j'ai terminé ce petit bouquin de deux cent cinquante pages. J'étais à la fois confuse et triste d'avoir terminé ma lecture si vite et si précipitamment. J'aurais voulu qu'elle dure un petit peu plus longtemps et en découvrir encore plus sur cette extraordinaire vie qu'à pu avoir Maya Angelou.
Le style de l'écriture est simple, accessible et sobre. On en attend pas moins d'une femme au parcours si remarquable. C'est un chant d'amour, comme le décrit Christine Sallès, et je dois bien avouer que je suis d'accord avec ceci. Après ma lecture, j'ai commencée à regarder ma famille d'un œil différent, tant bien même le fait que je ne sois pas d'accord avec le fait qu'on puisse être si facilement influençable à la suite d'une simple lecture. C'est pour dire comme cette lecture m'a bouleversée. La relation de Maya Angelou et Vivian Baxter est tout ce qu'il y a de plus jolie et émouvant. Toute deux ont eu une vie menée avec des hauts et des bas, mais restent pourtant des êtres d'une gentillesse incroyable. Je me fie seulement aux quelques chapitres que j'ai pu lire, mais je suis très satisfaite. C'est ma deuxième lecture inspirée de la liste d'Emma Watson et comme mes deux lectures m'ont très plu, je compte continuer sur ma lignée en découvrant La Couleur Pourpre d'Alice Walker. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire