"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

mardi 16 mai 2017

Les justes

Auteur : Albert Camus
Date de parution : 1949
Edition : Folio
Genre : Théâtre
Prix : 6,60

Quatrième de couverture : Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffi d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance. 

Mon avis : J'ai beaucoup appréciée cette immersion dans le monde des Justes, monde de protestation et de révoltés, ou ne règne que la soif de vengeance et de révolte. Au début, je me suis sentie un peu gênée, étrangère au conflit dont les protagonistes se voient révoltés, je ne savais pas trop comment interpréter certaines des répliques. Par contre, ce que j'ai ressentie en lisant ces lignes, c'est toute cette fraternité qui existe entre les membres du parti socialiste révolutionnaire. Je trouve que cette pièce de théâtre décrit parfaitement les émotions et les troubles qui peuvent apparaître chez les protagonistes, alors que le combat intérieur qu'ils subissent en fait des siennes. Ils se questionnent sur la question du meurtre, est-ce que c'est bien de tuer? Même si la cause est bonne, elle, quant est-il du meurtre? La fin justifie t-elle les moyens? On parle de justification de l'acte terroriste, et je trouve ce sujet très actuel, en pensant à tout ce qu'il peut se passer dans le monde. Cette pièce restera à jamais actuelle. 
++++ pour ce classique ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire